Tag-Archive for ◊ réparer ◊

• Lundi 15 février 2010 à 14 h 24
Auteur :

En temps normal, les deux propositions proposées ci-dessus n’auraient rien à voir, mais si vous avez suivi les épisodes précédents et que vous me connaissez un peu, vous savez que je fais pas les choses à moitié (je pourrai mettre à jour cet article tiens) et donc, en plus d’avoir flingué un disque dur qui représentait toute ma life, j’ai aussi flingué windows (je crois que j’ai chopé un virus en essayant de télécharger un logiciel pour récupérer des fichiers perdus, crack, tout ça, ça pardonne pas. AH ÇA TE FAIT RIRE HEIN).

Donc voilà, avant toute chose, je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont aidé, aussi bien dans les commentaires ici ou sur Twitter (je fais encore un gros poutou à Helran, ça lui fera plaisir), vous m’avez été très utiles. Tournée générale ! Et bon, bref, comme ici, c’était quand un lieu hype et geek avant que je revoie ma ligne éditoriale, un petit tuto juste pour le fun.

I/ Récupérer des fichiers perdus

Cherchez pas, y’a des dizaines de logiciels qui vous récupèrent des fichiers perdus. Mais celui-là, c’est le meilleur, j’ai nommé Data Recovery Wizard (qui est un logiciel payant, CERTES, mais y’a toujours The Pirate Bay, jeune padawan. Bien sûr, je vous dis de ne surtout pas télécharger, bouh, c’est vilain, vous allez tuer Francis Lalanne). Le truc qui m’a plus dans cette application, c’est qu’il m’a reconstruit toute l’arborescence de mon disque dur externe, dont la partition était niquée mais en plein, hein. Bon alors certes, bien qu’il m’ait tout récupéré, la plupart des fichiers (surtout vidéo et musicaux) étaient endommagés ou corrompus, mais il n’a eu aucun soucis avec les photos. LE truc dont t’as rien à foutre.

A et aussi, il a du mal avec les documents word, donc vous pouvez essayer WordFIX pour les réparer, même s’il est payant (mais bon, cf. ci-dessus, bien que le crack soit vachement plus difficile à trouver (d’ailleurs, si une âme charitable a un serial sous la main, merki) ). C’est toujours ça de pris.

II/ Réparer Windows

Pour le coup, j’ai découvert  un truc géantissime que je connaissais absolument pas, oui, c’est bizarre, mais c’est comme ça : la réparation de Windows avec le CD d’installation. Juste énorme. Le truc en fait, vous avez flingué votre Windows, vous pleurez à chaudes larmes sur votre bureau, vous mouillez votre menton et avez déjà installé le crochet au plafond pour accrocher la corde (au cas où vous habiteriez au rez-de-chaussée), cessez-tout. Même si le mode sans échec ne fonctionne pas, que tout merde, vous mettez le CD d’installation de Windows dans votre lecteur, et vous attendez. Vous allez arriver sur un premier écran vous proposant de réparer ou d’installer. Vous faites installer (je vous jure). Là il réfléchit, et normalement, s’il trouve un Windows déjà installé, il va l’afficher et vous proposer de le réparer en appuyant sur R. Vous faites ça.

Réparer Windows XP

Ce que vous devriez voir

Ce qui va se passer, c’est que le CD d’installation va réinstaller les fichiers d’origine de Windows sans supprimer vos données. Ce qui signifie qu’au prochain démarrage, vous aurez tout comme avant. Néanmoins, si ça ne marche pas du premier coup (devinez à qui c’est arrivé…) et que vous ne voyez pas cet écran, mais quelque chose qui vous propose de choisir la partition sur laquelle installer Windows, vous devez utiliser le premier réparer qui s’affiche (le premier écran, donc). Vous allez atterrir sur un machin tout noir qui s’appelle la console (là, je vous prends pour des cons, mais si vous me lisez, c’est que vous avez besoin d’aide et que je suis votre seul espoir). On va vous demander sur quelle partition se situe Windows. La plupart des cas, vous appuyez sur 1 et vous faites « entrée ». Si ça marche pas, faites 2. Si vous voulez que Mickael quitte la ferme, faites 3.

Ce que vous devriez voir (je n'ai pas d'imagination pour les légendes)

En mot de passe administrateur, si vous en aviez un, mettez-le, sinon faites simplement « entrée ». Ensuite, vous allez faire la commande suivante : chkdsk c: /p /r, où c: est le disque sur lequel vous avez installé Windows. Cette opération peut être longue, allez donc faire un squash en attendant.

Une fois ceci terminé, tapez fixboot puis quand on vous demande si vous êtes sûrs tapez « O ». Ça redémarre. A partir de là, deux options :

  • Windows démarre normalement, vous avez réussi, félicitations
  • SOIT, Windows ne démarre pas, vous remettez le CD d’installation, et vous refaites la première étape (en mode graphique, le deuxième écran donc, cf. la première capture d’écran).

NB : Pensez à noter sur un papier tout ce que je vous ai dit en second lieu, sinon vous aurez l’air con à pas savoir quoi taper devant votre console. Enjoy, et bonne chance !