Tag-Archive for ◊ hacking ◊

• Jeudi 30 avril 2009 à 12 h 30
Auteur :

Voilà, ça c’est fait, Twitter se retrouve hacké (encore ? Bah, oui, nobody’s perfect). Sûrement dans la nuit des jeunes petits malins, qui ont jugé bon de prendre des captures d’écran, ont pénétré par effraction dans l’interface d’administration. De ce fait, ils ont eu accès à des renseignement « privés » (de l’ordre de l’adresse mail, ça va pas plus loin) et à tout un tas de statistiques diverses et variées sur l’activité du membre en question. Les captures d’écran tant attendues (Cliquez pour agrandir) :

Je sais pas pour vous, mais moi ça m’inquiète un truc comme ça. Dans une moindre mesure, je l’admet, mais quand même. On se souvient qu’il y deux semaines environ un jeune hacker avec lancé le premier virus sur twitter, et qu’aujourd’hui son interface d’administration est hackée. Je veux dire, heureusement que ces personnes n’avaient pas forcément de mauvaises intentions, ç’aurait en effet pu faire très très mal (t’imagines ils supriment le compte de Britney Spears ? C’est la catastrophe !).

Je pourrai presque en écrire un poème ma foi.

[Korben via Nowhereelse]

• Dimanche 12 avril 2009 à 18 h 16
Auteur :

En ces temps de crise où on remarque pas vraiment la crise, un peu de détente sur Wikipédia fait du bien. Et pour pas être sujet en vous parlant des Pleurodires qui sont, comme chacun le sait, des tortues, je vous présenterai aujourd’hui un liste de 6 hackers reconnus dans le monde entier pour leurs actes spectaculaires.

De gauche à droite : Lamo, Mitnick, Poulsen

De gauche à droite : Adrian Lamo, Kevin Mitnick, Kevin Poulsen

Lire la suite…

• Mercredi 08 avril 2009 à 21 h 05
Auteur :

Internet Security

Que se cache-t-il derrière ce titre étrange et mystérieux ? Tout simplement un nouveau type de menace sur Internet qui tend à se démocratiser de plus en plus.

Le scareware était à ses débuts seulement une image vive (ou un son) qui jaillissait sur votre écran pour vous faire sursauter. Apparu en 1991, le premier scareware se prénommait « NightMare« , mais n’était dangereux en rien : c’était juste une « blague » (de mauvais goût, peut-être, mais à l’époque, c’était fun) qui touchait les ordinateurs de la marque Amiga. Ce type de machines se faisant quasi-inexistantes dans les années qui suivirent, le scareware prit un chemin différent et bien plus inquiétant.

Prenant le plus souvent la forme d’une pop-up intempestive qui s’ouvre quand vous naviguez sur le net (63% des utilisateurs se laissent prendre), il vous annonce une quarantaine de virus en tout genre (spyware, malware, tupperware, suppositware) et vous annonce qu’il peut bien entendu tout régler si vous acheter le logiciel en question (40 $ pour Registry Cleaner XP).

Or, ces logiciels n’ont en aucune façon la bonté ou la prétention de désinfecter un ordinateur qui était sans nul doute en bonne santé, mais s’empare au contraire de données confidentielles (tout ce qui peut faire de partie de votre cyber vie, qui souvent rejoint la vie réelle).

Microsoft, qui était parti en croisade rappelons-le contre Registry Cleaner XP , a publié dans son rapport semestriel sur les menaces informatiques qu’en France 0.78% des ordinateurs étaient concernés par ce type de virus (la moyenne mondiale étant fixée à 0.86%), bien en dessous de la Russie ou de la Turquie par exemple.

Méfiez-vous donc des annonces affichant « Antivirus 2009« , « Malewarecore » ou bien « XPDefender« .

[Photo] [Voir aussi]

• Lundi 06 avril 2009 à 20 h 58
Auteur :

(Ma tentative de mettre mes mots clefs bien hardcore pour Google dans mon titre est apparemment vouée à l’échec).

Donc, le sujet de ce petit billet qui montre une fois de plus que y’a que le soir que je suis productif est bien entendu le virus Conficker qui sévit sur les ordinateurs depuis Octobre 2008. Connu aussi sous les noms de Downup, Downandup et Kido, ce virus utilise une faille du Windows Server Service que vous possédez forcément si vous êtes sous Windows (exclus 1995-1998 et antérieurs). Windows a lancé un patch le 15 Octobre, trop tard, près de 9 000 000 de postes informatiques ont été infectés.

Après cette petite présentation, je voudrais vous présenter un logiciel qui vous permet de savoir si vous êtes infecté. C’est toujours pratique. En effet, une des caractéristiques principales de Conficker est de bloquer les URLs vers les sites d’antivirus/microsoft ou autres succeptibles de vous aider à en être débarrassé. Et c’est ce point qu’utilise Conficker Eye Chart.

Êtes-vous infecté ?

Êtes-vous infecté ?

Si les six images s’affichent, vous êtes en sécurité, sinon, regardez l’image ci-dessus et commencez à vous inquiéter. En espérant avoir été utile !

• Jeudi 26 mars 2009 à 18 h 57
Auteur :

Ça y’est c’est fait. Orange, SFR et Bouygues se sont fait piratés par un groupe de 25 gentils hackers (oxymore ? Non). Le principe est pourtant simple, vous auriez pu y penser : les jeunes gens en question ouvraient de nouveaux comptes en utilisant de fausses identités chez ces opérateurs (en utilisant bien sûr de faux papiers style cartes bancaires/identités, tout ce qui vous faut pour vous créer un personnage qui évidemment n’existe pas) et utilisaient ainsi les puces de leur téléphone pour accéder aux numéros surtaxés et ainsi acheter des codes (Allopass & Co.). Ces types d’achats sont qualifiés de micro-paiement et ils vous sont bien utiles quand vous voulez télécharger la dernière sonnerie hype du moment ou le fashion Tomb Raider en 2D sur votre écran 256 couleurs.

Avec Barbie Hacker, ruinez vos opérateurs !

Avec Barbie Hacker, ruinez vos opérateurs !

Il semblerait que le préjudice soit ainsi estimé à plus de 8 millions d’euros, les Hackers quand à eux sont actuellement en examen, une fouille de leur matériel informatique sera effectuée pour comprendre comme les pirates se sont débrouillés. Ils risquent aujourd’hui dix ans de prison et un million d’euros d’amende. Si j’étais eux, je jouerai au loto (« On a gagné. J’ai le numéro complémentaire ! » Cf. Friends).

J’en suis encore à me demander si la simplicité concernant l’acquisition de faux-papiers est aussi simple qu’elle en a l’air dans les films et si je peux vraiment avoir confiance en mon opérateur téléphonique.

Et pour le fun, comment hacker une gare avec un téléphone portable ! (Smartphone)

Il hacke une gare avec son téléphone portable

[Photo]