• Samedi 01 août 2009 à 13 h 06
Auteur :
L'AppStore et la validation des applications.

L'AppStore et la validation des applications.

Il faut aujourd’hui se souvenir de plusieurs choses. Tout d’abord, il faut connaitre Google Voice, service dont j’avais amplement parlé dans un précédent article. Pour les gros fainéant que vous êtes, GVoice c’est la fusion de tous vos numéros de téléphone en un numéro unique. Et un peu plus aussi.

Eh bien il y a quelque temps, Google soumet une première version iPhone à destination des validateurs de l’AppStore. Celle-ci s’est vue refuser l’accès à la boutique de téléchargement (soit disant que certaines fonctions sont similaires à celles de l’appareil par défaut), et avec elle toutes les autres Apps qui utilisaient les fonctions de Google Voice (soit Voice Central). Bon alors bien entendu, ne faisant ni une, ni deux, ni trois, ni… vous comprenez, l’iPhone jailbreaké se dote d’une utilité considérable.

Néanmoins, la Federal Communications Commission (FCC), qui n’est pas dupe en plein et qui veut en savoir plus, met son nez dans le linge sale en envoyant cette lettre à Apple.

En gros, la FCC demande à Apple :

1. Pourquoi l’application a été refusée ?

2. La firme de Cupertino a-t-elle agit seule ou est-ce qu’il y a un deal avec AT&T ?

3. Est-ce que AT&T a un rôle quelconque dans l’acceptation et le rejet des applications iPhone ?

4. Expliquez la différence entre Google Voice iPhone et un autre logiciel VoIP (Voice over Internet Protocol)

5. Quelles autres applications ont été rejetées et existe-t-il des catégories prohibées ? Si oui, est-ce indiqué quelque part dans iTunes ou autre ?

6.  Quels sont les critères de sélection pour l’approbation ou le rejet d’une application ? Quel est le pourcentage d’applications non acceptées ? Pour quelles raisons majeures peut-être refusée une application ?

La FCC a aussi écrit à AT&T et à Google, mais cela reste moins intéressant pour la simple et bonne raison qu’AT&T, je m’en balance, et que Google, voilà. Alors que là, on risque d’en apprendre plus sur le mode de fonctionnement de l’AppStore et sur la procédure de validation. Les questions qui jusque là sont restées sans réponse seront-elles dissoutes ? A suivre.

[Source]

Articles similaires :

Catégorie : Actualité  | Tags: ,
Vous pouvez suivre tous les commentaires de cet articles grâce aux fils RSS 2.0. Les commentaires sont ouverts.

2 Responses

  1. 1
    Mr Xhark 

    C’est notamment à cause de ce genre de chose que l’open source va littéralement bouffer l’iPhone à terme. Une fois que nous aurons des terminaux puissants et esthétique, les gens ne vont pas mettre longtemps à comprendre que l’on peut bénéficier d’autant d’applications que sur iPhone, voir plus et de meilleur qualité.

    L’avenir est à mon avis dans les applications on-line, avec authentification dès l’ouverture du téléphone, dans le même style que jolicloud ;)

  1. [...] je les soupçonne d’avoir accepter juste pour éviter un autre bad buzz après celui de Google Voice. C’est un des portes paroles d’Apple qui a confirmé l’acceptation de [...]

Laisser un commentaire