Archives pour la catégorie ◊ Non classé ◊

• Samedi 24 avril 2010 à 16 h 17
Auteur :

Tous les jours, sans exception (si ce n’est peut-être Samedi dernier, je jouais avec les papillons dans des prairies verdoyante, parmi les amandiers fleurissants aux fragrances délicatement veloutés et les nuages crémeux s’épanouissant au firmament miroitant) je me pose des questions sur ma santé mentale. Avant de rentrer dans les détails, commençons par le commencement, qui commence là où tout a débuté, c’est à dire au début de mon histoire.

Il faisait nuit, les étoiles brillaient si ça se trouve, étions-nous en hiver ou en été ? Aucune espèce d’importance, il faisait nuit et c’était donc le moment de se coucher après une dure journée de labeur passée à réfléchir sur la meilleure façon de s’habiller à la plage (maillot slip, boxer collant, short, combinaison, je ne sais pas, je ne sais plus, si vous avez des suggestions). D’un pas fatigué croulant sous le poids de courbatures virulentes dues — donc — à cette journée éprouvante, je me rends dans ma chambre. Et c’est là que soudain…

Soudain…

Soudain…

Soudain (c’est con comme mot, « soudain » en fait. Il fait parti de ces mots qui, quand on les répète beaucoup de fois d’affilées, nous font douter de la compétence des Immortels) je m’aperçois de la présence oppressante d’un insecte. Dans mon lit. Posé sur le drap, nonchalant, entre la couette retroussée et le traversin tortueux. Ce genre d’insecte bizarre qui ne porte pas de nom, d’une longueur d’environ 4 cm et qui semble se terminer par une sorte de dard mais pas vraiment un dard. De son regard il semblait me dévisager. Je pensais au Grégor de La Métamorphose, je me disais que je ne pourrais jamais être ami avec ce genre de bestiole, que je pouvais m’occuper sans problème des insectes énormes, mais qu’il fallait que quelqu’un s’occupe des plus petits.

Alors bien sûr, avec la délicatesse qui me caractérise, j’ai évidemment pris mon marteau piqueur, mon chalumeau, j’ai enfilé ma combinaison anti-nucléaire et j’ai mis le feu à mon lit. C’est quand j’ai ouvert mon livre (De l’inconvénient d’être né de Cioran, pour ceux qui ça intéresse) que j’ai constaté l’ampleur du drame : le même insecte se trouvait entre la couverture et la première page.

Depuis, tous les soirs, avant d’aller me coucher, je secoue ma couette, mon duvet, mon drap, je retourne la taie de mon oreiller, je vérifie ma bibliothèque et j’inspecte le dessous de mon lit. Et tous les soirs je retrouvais ce même putain d’insecte (que je n’avais pas tué, vous vous en doutez quoi, merde, ça tâche ce genre de trucs), jusqu’au jour où je l’ai jeté par ma fenêtre.

Depuis, quand je m’endors, j’ai peur que des araignées rentrent dans mes narines, que je n’arrive pas à lui boucher l’accès, que je sois obligé d’écraser le côté de mon nez pour faire exploser l’insecte inopportun ou pis, qu’il arrive à rejoindre mon bulbe olfactif. Et si je le fais éclater dans ma narine, comment vais-je nettoyer les restes ? Vous êtes vous déjà posé la question au moins ? Même chose avec les oreilles, en pire. Si ça rentre, c’est mort. Je crains pour mon liquide céphalo-rachidien, j’ai peur. Si Gicquel était pas mort, il le dirait une fois de plus : La France a peur. Tous les soirs, je sens des pattes qui me montent dessus, je sens des crocs qui tirent sur mes poils, je sens des baves et des fils, des larves et des oeufs.

Je sombre dans la folie. Les insectes sont en train de nous envahir. Nous n’avons aucune chance.

• Vendredi 08 janvier 2010 à 18 h 06
Auteur :

Les vampires sont à la mode en ce moment. Entre Twilight, True Blood, et la série qui aujourd’hui m’intéresse The Vampire Diaries, on n’en sort plus.

Donc je préfère vous prévenir tout de suite, pour ceux qui ne regardent pas la série (vous avez tort), cet article peut contenir divers spoilers jusqu’à l’épisode 10, puisque le 11 n’est pas encore sorti pratiquement deux mois après la diffusion aux States du dernier (il est prévu pour le 21 Janvier). D’où la présence de cet article, parce-que je viens de passer plus d’une heure à essayer de déchiffrer l’intrigue du truc et je voudrais pas que ce soit vain.

Après cette image, vous entrez dans le monde du spoil.

Après cette image, vous entrez dans le monde du spoil.

Donc souvenez-vous, l’épisode 10 se terminait sur Alaric Saltzman (le nouveau prof d’histoire aussi vampire) qui assassinait Logan (le présentateur des infos également transformé en vampire par on ne sait pas trop qui), Elena découvrait une photo de Katherine qui bien sûr la met un peu en colère, elle prend sa voiture et renverse une créature qui se relève, puis elle crie.

La chose

Bon. J’ai passé une bonne partie de mon après-midi (ma vie est so passionnante) à tenter de trouver une réponse à ça. J’ai donc tenter d’améliorer l’image du gars présent dans l’épisode 10 pour obtenir une simulacre de visage, mais ça n’a pas fonctionné. Et là m’est revenu à l’esprit l’accident de l’épisode 1.

Souvenez-vous. La série débute sur un couple dans une bagnole, même schéma, du brouillard qui apparait et un gars qui surgit de nulle part et qui se fait renverser. Or, à partir de là, j’ai eu de la matière.

Le visage

Je n’ai pas pu tirer grand-chose de son visage, une part reste dans l’obscurité de la nuit. Néanmoins, une moitié peut toujours être utile. Si des experts du photoshop se sentent en forme et se voient d’améliorer la qualité du truc, qu’ils ne se gênent pas, y’a pas de soucis. Donc, la photo en question :

Agresseur Episode 1 - The Vampire Diaries

Agresseur Episode 1 - The Vampire Diaries

Voilà. On est pas beaucoup avancé, mais quand même.

La bague

Je n’allais quand même pas me laisser dresser comme ça. Les scénaristes n’ont pas pu penser à tout au premier épisode, ils ne sont sûrement pas dit que quelqu’un d’absolument tordu n’avait rien d’autre à foutre que de trouver des indices. Pourtant, l’avenir leur montrera que si.

On a une image de la bague du vampire, en belle qualité. Sur cette image ressort que l’agresseur la porte au troisième doigt de la main droite et qu’elle a une forme sphérique. D’après ce constat, on analyse les bagues des vampires qu’on connait. Damon la porte à gauche, c’est dommage, ça fonctionne pas. Alaric la porte au quatrième doigt de la main droite et sa bague est plate. Stefan, lui, la porte au troisième doigt de la main droite et elle est bien sphérique comme il faut. WTF ? Schéma récapitulatif :

Bagues - Schéma récapitulatif

Bagues - Schéma récapitulatif

Force est de constater que si on s’en tient là, c’est Stefan qui manque d’être tué par Elena. Et ça peut concorder. En effet, elle vient de trouver la photo de Katherine et on peut facilement comprendre qu’elle soit contrariée. Stefan pense qu’il ne doit pas la laisser seule, la course, se met devant sa voiture pour qu’elle s’arrête, manque de pot ça ne fonctionne pas comme prévu. Pourtant, le visage de l’agresseur du premier épisode n’est pas similaire à celui de Stefan.

Donc plusieurs hypothèses :

  • L’agresseur du premier épisode est le même que celui qui a transformé Logan.
  • Au contraire, c’est Stefan qui était encore dans une période où il se nourrissait de sang humain (il a dit lui même : « Je ne suis pas fait fier de ce que j’ai pu faire dans le passé »).
  • C’est Stefan qui est écrasé par Elena, mais le premier agresseur n’est pas Stefan.
  • Stefan s’est fait faire de la chirurgie esthétique après la scène du premier épisode.
• Mardi 01 septembre 2009 à 13 h 40
Auteur :

Je vous délivrais il y a deux mois mon Top 5 absolument non-exhaustif de mes séries préférées. Ces séries, je les suis avec délice et j’attends Septembre avec avidité pour récupérer l’ensemble des nouvelles saisons. Mais dans ma perpétuelle quête de renouveau et surtout parce-que je n’avais strictement rien d’autre à faire en cette fin d’été, je me suis lancé dans deux séries dont j’ai regardé l’intégralité (je ne dirai pas que je l’ai fait pour vous, ça serait hypocrite) en l’espace d’une semaine. Et pour couronner le tout, c’est des séries qui parlent d’informatique, de jeux vidéos, de physique et autre trucs de nerds.

Chuck

Chuck

« Délectable », c’est le premier mot qui me vient à l’esprit. Et pour une fois que je trouve un synopsis d’AlloCiné super bien fait, je vous le donne :

Employé dans une boutique de matériel informatique, Chuck Bartowski est propulsé du jour au lendemain dans le monde de l’espionnage, sa vie ennuyeuse laissant la place aux émotions fortes. Son cerveau renfermant, bien malgré lui, une base de données contenant des secrets gouvernementaux, la NSA et la CIA, soucieuses de protéger ces informations, envoient les agents John Casey et Sarah Walker pour veiller sur sa sécurité. Les informations qu’il détient nécessitent sa participation à de périlleuses missions, le confrontant à de multiples dangers. Tout ça sous le nez de son meilleur ami, Morgan, de sa soeur, Ellie, et de ses collègues de travail, qui ne se doutent de rien…

C’est vraiment babylonesque. On est mort de rire du début à la fin, des répliques qui tuent, des situations burlesques et des références informatiques qui raviront les plus geeks d’entre nous. Une série à connaître qui ne m’enthousiasmait absolument pas au début mais qui s’est avérée être une réelle surprise.

Ma note : 9.5/10.

The Big Bang Theory

The Big Bang Theory

Je pense que si on me donnait à choisir entre « Chuck » et « The Big Bang Theory », je prendrai la seconde. Non, sans hésitation en fait, je prend la seconde. Ca faisait des années que je n’avais plus autant ris, je vous jure que presque je me roulais par terre au sens propre du terme. AlloCiné ? Non, ça marche une fois, pas deux, tu penses bien…

Alors que Léonard et Sheldon, physiciens et colocataires à leurs heures perdues, vivent paisiblement avec leurs jeux vidéos et leurs recherches pointues, ils voient leur vie basculer avec l’arrivée de la nouvelle voisine, Penny, juste en face de chez eux. Ne sachant sans aucun doute même pas qu’une pareille beauté pouvait exister, ils feront (et par « ils » j’entends surtout Léonard, Sheldon est un extra-terrestre. Au sens figuré, bien sûr) tout pour se lier d’amitié avec la jeune actrice, serveuse aux Cheeseburger factory en attendant un rôle.

Les personnages sont attachants, on ne peut pas s’empêcher de penser à Friends (et à « How I Met Your Mother » plus récemment) quand on la regarde. Moi qui suis fan de Friends, je suis pourtant obligé d’avouer que c’est vachement plus drôle The Big Bang Theory. Sheldon (à gauche de l’affiche ci-dessus) est un personnage vraiment hilarant aux répliques exquises. Avec ses 187 de QI, il peut vous expliquer presque tout et n’importe quoi, mais est incapable de reconnaître le sarcasme.

Les épisodes durent environ 20 minutes (contre 50 pour Chuck), si vous avez un moment, profitez-en pour regarder cette série qui est un vrai bijou.

Ma note : 10/10.

Categorie : Non classé  | 4 Commentaires
• Mercredi 05 août 2009 à 14 h 21
Auteur :

Je ne suis pas dans la catégorie High-Tech de Wikio, mais dans une autre qui s’appelle Divers. Et c’est d’ailleurs pas la première fois que j’en parle. Mais sachez qu’il se trouve que me savoir dans ce tiroir fourre-tout m’horripile tout en m’arrangeant (un peu). Déjà ça m’embête parce-qu’antithese.fr, c’est un peu un blog High-Tech, mais ça m’arrange parce-qu’au moins je ne suis pas obligé de parler que de ça.

Donc aujourd’hui, alors qu’habituellement je renâcle à la seule idée de vous présenter un tel objet, l’envie poignante m’a attrapé au foie (ou à l’intestin grêle, je ne sais pas bien). Vous avez vu comment je fais durer le suspens (remarquez aussi que ça sert à rien, j’ai tout dévoilé dans le titre).

Pwnd le bikini soluble dans l'eau

Pwnd le bikini soluble dans l'eau

Composé de 80% de polyamide et de 20% d’elasthanne, ce Bikini restera intact pendant environ 3 minutes avant de tomber en pièce et de se dissoudre complètement dans l’eau, laissant ainsi l’objet de vos désirs dans le plus simple appareil. Après, vous vous débrouillez pour le faire porter, mais je pense que c’est moins difficile que le pense Gizmodo.

Si vous êtes vraiment un gros connard, vous pouvez vous procurer cet accessoire de mode à cet endroit pour la modique somme de 9.99 €. Amusez-vous bien espèces de gros dégueulasses !

PS : Pensez à allez à une plage où il y a beaucoup de monde (le dimanche c’est le mieux).

Categorie : Non classé  | Tags: , ,  | 6 Commentaires
• Samedi 18 juillet 2009 à 0 h 17
Auteur :
Comment perdre toute crédibilité. En beauté en plus.

Comment perdre toute crédibilité. En beauté en plus.

C’est trop intelligent ici (j’en ai la preuve) et il faut absolument remédier à ce problème intense qui n’importune au plus haut point. Je renâcle en effet à l’idée de côtoyer trop souvent les intellectuels sombres de mon époque, ceux-là même qui osent, alors que la nuit tombe dans les chaumières, fatiguer leurs craies blanches sur les tableaux noirs. Il faut que cela cesse.

La découverte du siècle (que j’ai trouvé chez l’excellent Jaguie, son accent est sublimissime qui plus est mais il programme en Php, ce qui me déçoit beaucoup. Je ne m’étale pas sur le sujet, j’ai toujours été très pudique de la critique programmatrice) n’est autre qu’un kikoololisateur fantastique.

En gros, si vous ne savez pas quoi faire, ce service se chargera de traduire n’importe quel site respectable en un langage compréhensible de tous les plus beaux skyblogueurs adeptes de la bogossitude. Du SMS à gogo, des LOOOL, des ptdr et autres xD se glissent au travers d’une syntaxe retravaillée. Désormais, la Wikipédia est lisible par tous et toutes. Si vous voulez voir antithese.fr comme vous ne le verrez jamais, bah voilà.

Et pour ceux que ça intéresse, un traducteur inverse : SMS -> Français.

Categorie : Non classé  | Tags: ,  | 3 Commentaires
• Vendredi 17 juillet 2009 à 18 h 17
Auteur :

Il semblerait que le 21 Juillet 1969 l’Homme ait fait un grand pas pour l’humanité. L’orbite sélénien, jusqu’alors inexploré, est ainsi marqué du sceau la puissance Américaine. La phrase « That’s one small step for man, one giant leap for mankind » signe la fin de la guerre froid opposant les States à l’URSS.  La dernière fois que l’Homme a marché sur la Lune, c’était en 1972.

J’ai fait cette petite introduction spatiale, puisqu’elle ne sert absolument pas pour la suite la suite de mon article. Mais au moins, j’ai pu montrer mon scepticisme quant à l’apposition du drapeau Américain sur le sol lunaire.

Aujourd’hui, parlons peu, parlons poésie. Tandis que la planète rouge (je parle de Mars) n’est pas censée être foulée avant 2050, la NASA vous permet d’envoyer en 2011 votre Nom Prénom ainsi que votre Code Postal à l’attention des petits hommes verts, les données étant stockées dans une micropuce.

Partir sur Mars, sans bagage...

Partir sur Mars, sans bagage...

Pour s’inscrire, c’est par ici, pour visualiser la carte de participation, c’est par là. Si ça c’est pas la classe.

• Vendredi 26 juin 2009 à 2 h 46
Auteur :
Venez, et gagnez vos supers coussins hyper tendance

Venez, et gagnez vos supers coussins hyper tendance

Il y a de cela un jour ou deux (vous savez, les souvenirs m’échappent de plus en plus), je suis tombé sur le site throwboy.com. Vous me connaissez bien (non ? C’est un tort vous savez), et en bon samaritain que je suis, j’allais m’empresser d’écrire un billet pour présenter le concept quand soudain…

Oui, soudain une idée fulgurante m’illumina l’esprit, comme une blonde qui colle son oreille à une ampoule basse consommation ! Je me suis dit : « Si j’organisais un concours ? » Ne faisant ni une, ni deux, ni trois, je contactais le webmaster du site, et après quelques mails échangés (en anglais, on ne rigole pas), il acceptait avec plaisir de m’offrir trois coussins afin de vous les faire gagner, vous mes chers et tendres.

D’une valeur de 29 $ pièce, remplis en fibres de polyester, ces coussins totalement geeks (et faits main) peuvent être classés en trois parties différentes : Les coussins « RSS » (un seul coussin, mais totalement addict), les coussins « chat » (LOL, WTF, etc.) et les coussins « icones ». Vous pouvez consulter la galerie Flickr où des photos de la conception (et des coussins inédits) sont disponibles. Donc concrètement, comment ça va se passer, ce concours ?

Très simplement. Dans les jours qui suivent, un article identifiable sera publié et disponible uniquement via le flux RSS. Inutile d’actualiser le site, il n’y sera pas. Vous devez donc ajouter le flux RSS d’antithese.fr à votre reader (ou aux marques-pages dynamiques de votre navigateur si vous n’utilisez jamais les flux). Pour vous pré-inscrire, vous devez laisser un commentaire ici. Votre participation sera définitivement validée une fois que vous aurez suivi les instructions de l’article caché.

On récapitule :

  • Tu postes un commentaire ici (en alexandrins ça va, je plaisante) pour être dans ma liste de participants potentiels.
  • Tu t’abonnes au flux RSS et tu attends le billet qui paraîtra dans les jours à venir afin de terminer l’inscription.

Les trois gagnants seront tirés au sort et pourront choisir le coussin de leur choix. Bonne chance à tous les participants !

Categorie : Non classé  | Tags: ,  | 50 Commentaires